AMSTERDAM, CAPITALE MONDIALE DU LIVRE 2008




Le Comité de sélection de la Capitale mondiale du livre 2008, composé de Ana Maria Cabanellas, représentante de l’Association internationale des Editeurs (IPA), de Françoise Dubruille, représentante de la Fédération internationale des Libraires (IBF), de Peter Lor, représentant de la Fédération internationale des Associations des bibliothèques et des bibliothécaires (IFLA) et de Georges Poussin, chef de la section Entreprise culturelle et droit d’auteur en tant que représentant de l’UNESCO, s’est réuni le 8 juin 2006, afin d’examiner les candidatures au titre de Capitale mondiale du livre 2008, suivant la résolution 31 C/ 29, adoptée lors de la conférence générale du 2 novembre 2001 par l’UNESCO. La rencontre était présidée par Ana Maria Cabanellas.

Le Comité de sélection a examiné les candidatures suivantes :
Amsterdam (Pays-Bas), Bangkok (Thaïlande), Beyrouth (Liban), Dublin (Irlande), La Havane (Cuba), Rabat (Maroc) et San Paulo (Brésil).

Le nombre de candidatures reçues par le Comité, venues de différentes régions du monde, a considérablement augmenté cette année.

La ville d’Amsterdam a été élue Capitale mondiale du livre 2008 pour les raisons suivantes :
- Qualité et diversité du programme proposé, incluant de nombreuses initiatives spécifiques à la nomination au titre de Capitale mondiale du livre ;
- Dimension internationale du programme ;
- Accent mis sur la liberté d’expression ;
- Implication des acteurs locaux, nationaux et internationaux, publics et privés, du secteur du livre

print article