Le Secrétaire général annonce la composition du comité pour "une alliance des civilisations"

Le Secrétaire général de l'ONU a annoncé le 2 Septembre dernier que la composition du comité des sages pour une « alliance des civilisations » - un mouvement destiné à combattre les divisions entre les cultures, notamment islamiques et occidentales, qui menace de manière potentielle la paix dans le monde.

Le comité des sages sera co-présidé par l'ancien directeur général de l'UNESCO, l'Espagnol Frederico Mayor, et un ministre d'Etat et professeur de théologie turc, Mehmet Aydin.

Parmi les 19 membres du groupe de haut niveau, figurent l'ancien président iranien Seyed Mohamed Khatami, l'ancien ministre des affaires étrangères français Hubert Védrine, le conseil spécial du roi Mohammed VI du Maroc André Azoulay et l'historienne britannique spécialiste des religions Karne Amstrong.

lire plus

Dialoguer avec autrui, se questionner soi-même

26 - 27 septembre 2005, Tunis
Colloque organisé par la Chaire UNESCO des religions comparées et du dialogue des religions organise, en collaboration avec la Fondation Konrad Adenauer.
Renseignements : profhaddad@yahoo.fr

lire plus | Le blogue de Arabesques

"La Nuit des origines" de Nourredine Saadi sortira en librairie le 26 Août 2005

      • null
  • La Nuit des origines est un roman construit en kaléidoscope, qui mêle une histoire dramatique – l’interrogation existentielle des origines – à des éléments burlesques créés par le monde picaresque, et intemporel bien souvent, des puciers.
    Alba B., venue à Saint-Ouen en quête d’un acquéreur pour un vieux manuscrit venant de son grand-père, entre par hasard dans une boutique et découvre, stupéfaite, un lit à baldaquin identique au sien, laissé à Constantine. Autour de ces deux représentations symboliques de l’origine, vont se tisser des histoires croisées entre des êtres et des choses, des personnages et des objets, sur fond d’amour impossible.

    lire plus | Le blogue de Arabesques

    Appel à contribution: Les littératures et cultures africaines et le défi de la globalisation

    Date limite : 15 novembre 2005

    COLLOQUE INTERNATIONAL
    Université d'Ottawa
    5 et 6 mai 2006

    L'on s'accorde à dire avec Jacques Derrida que la possibilité de la littérature en tant qu'invention moderne « va de pair -politiquement- avec le droit illimité de poser toutes les questions, de suspecter tous les dogmatismes, d'analyser toutes les présuppositions, fussent-elles celles de l'éthique ou de la politique de responsabilité ». Autrement dit, la littérature est bien, ou, peut-être mieux, devrait bien être cet espace de liberté inconditionnelle, de retrait et de dis-sensus, par rapport à la doxa, l'État, la Nation, l'empire, le consensus et les lieux communs. C'est en tant qu'elle est intrinsèquement espace de liberté et de retrait qu'elle est aussi lieu d'ouverture à l'altérité, au différend comme au différé, à ce qui ne se laisse pas enclore par le consensus, aussi solide et global soit-il. Bref, lieu-de-tous-les-possibles, la littérature est la scène où peut se montrer, s'exposer, avec un détachement amusé et sérieux tout à la fois, les problèmes philosophiques, politiques, idéologiques, économiques, existentiels, culturels et littéraires du globe tel qu'il se maintient aujourd'hui.

    lire plus | Le blogue de Arabesques

    Appel à contributions Revue Paari, vol. 5, 2005 Les dislocations africaines dans une mondialisation sélective

    Problématique : À chaque période historique, l'Afrique et les peuples africains sont pris dans un cercle vicieux de problématiques exogènes dont ils ne maîtrisent ni les tenants ni les aboutissants. Ainsi que constatons-nous ? Sous le nouveau vocable de mondialisation, pendant que l'Europe - par exemple -, est en train de consolider ses assises continentales, l'Afrique, quant à elle, s'enfonce dans une phase de dislocations à tous les niveaux, dont il convient ici de retenir deux grands traits.
    - En premier lieu, le continent et les peuples africains sont aux prises avec de nouveaux phéno-mènes complexes ; en effet, ceux-ci découlant des enjeux liés à l'utilisation de nouvelles technologies de l'information, de la communication et aux débouchés d'une gigantesque industrie de l'armement de plus en plus sophistiquée, impose un redéploiement à l'échelle internationale.

    lire plus | Le blogue de Arabesques