Journée de solidarité avec le peuple libanais à Alger

En solidarité avec le peuple libanais, la Bibliothèque national d'Alger (BNA) a réuni hier un nombre important d'artistes, d'intellectuels et de personnalités politiques qui ont clamé haut et fort leur soutien à la résistance libanaise En présence de l'ambassadeur de Palestine en Algérie, de Abdelhamid Mehri, ex-secrétaire général du FLN, de Louisa Hanoune, secrétaire général du Parti des travailleurs (PT), les nombreux présents ont lu la fatiha. Dans la salle de conférence archi-comble, un silence religieux a régné lors de la diffusion de l'hymne libanais et de l'hymne national.

Amine Zaoui, le directeur de la BNA, a déclaré : «Les intellectuels, artistes et hommes politiques sont tous réunis aujourd'hui pour dire d'une seule voix leur soutien à la résistance libanaise. Nous voulons dire à nos frères libanais que leur résistance est historique. Comme l'a enseigné la révolution du Premier Novembre 1954, vous allez gagner et remporter la victoire sur la barbarie.

Je voudrais également lancer un appel à tous les intellectuels arabes dans le monde entier, afin que l'on se mobilise d'une seule voix pour dénoncer les exactions israéliennes et soutenir la résistance libanaise par des actions concrètes.»

Poètes, comédiens, historiens, chanteurs et personnalités politiques ont pris la parole à tour de rôle, tout au long de la matinée, pour affirmer leur solidarité avec le combat du peuple libanais.

Le comédien et metteur en scène Islam Mohammed Abbas s'insurge en soulignant : «Israël et son allié américain incarnent, dans cette agression, leur esprit de destruction anticivilisationnel. Même s'ils se considèrent comme des superpuissances, l'histoire a montré qu'ils peuvent sévir un certain temps mais pas indéfiniment. Tôt ou tard, les peuples opprimés remporteront la victoire. En tant qu'artiste, j'aimerais que tous les professionnels de la culture se réunissent pour créer un spectacle que l'Etat diffusera afin d'éveiller les consciences et mobiliser l'opinion publique. En tant qu'être humain j'aimerais apporter mon aide à Beyrouth et je suis prêt à m'engager en tant que volontaire au Croisant-Rouge pour apporter toute l'aide humanitaire nécessaire sur place.»

Il souligne à propos de cet événement : «Chaque citoyen doit se mobiliser pour dénoncer et sensibiliser l'opinion internationale sur l'agression israélienne au Liban. La caricature est pour moi un outil qui permet d'apporter mes messages de soutien, d'aide au peuple libanais. Cette exposition est constituée de caricatures publiées dans les journaux et montrées à la maison.»

Il confie également «la caricature qui me tient le plus à coeur, c'est celle où un peintre dessine les drapeaux algérien et libanais avec la même palette de couleurs : ce qui touche le Liban touche aussi tous les Algériens.» Le responsable de communication du Théâtre national algérien, Feth Nour Benbrahim, confie : «Cette rencontre marque la solidarité indéfectible des intellectuels et artistes algériens pour le peuple libanais et sa glorieuse résistance face à l'oppression sioniste.»

Il était également porteur d'une lettre collective arrivée de Beyrouth signée par Roger Assaf, Issam Boukhaled, Kamal Chayy a, Rawya El Chab et d'autres intellectuels libanais et arabes. Dans cette lettre, ils remercient «tous ceux qui nous ont envoyé des messages de fraternité, des pensées, des expressions touchantes ou véhémentes de leur solidarité».

Les intellectuels libanais dénoncent également «le vidage du Liban-Sud et le scandale libanais». Dans leur appel à l'esprit libre, ils déclarent : «Que dire quand les mots sont kidnappés et ne servent plus la pensée mais la force ? Que dire quand la tragédie d'une population livrée à une armée superpuissante, criminelle, dotée d'une puissance de destruction massive colossale et libérée de toute restriction éthique, est traitée dans le langage officiel et médiatique de crise du Proche-Orient ?»

publié le 10 Août 2006 par Sihem Bounabi
Copyright 2006. La Tribune, Alger

Le blogue de la redaction

 
 
   www.arabesques-editions.com Web enhanced by Google
Navigation

Syndication

Syndiquer le contenu