Vie sociale

11 ème Sila : Bilan et appréciations des uns et des autres

Placeholder. Le directeur des éditions Casbah, Smaïn Améziane, affirme que le stand de sa maison a accueilli beaucoup de personnalités. « Les gens, dit-il, se sont préparés à ce grand rendez-vous. Le salon a été décalé par rapport à la rentrée scolaire et sociale. Il y a eu un monde sélectif. 40% des visiteurs ont fait des achats. Le salon du livre d’Alger reste le plus important salon du monde de par son affluence et sa surface. » Notre interlocuteur reconnaît qu’un point noir a entaché le bon déroulement du salon, celui de la restauration.

en lire plus

Le Président Bouteflika évoque des zones d'ombre" dans la "guerre de libération nationale

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a demandé, dans un message lu lundi 21 août en son nom à Béjaïa en Kabylie, aux historiens de "faire la lumière" sur les "zones d'ombre" que comporte la "guerre de libération nationale" menée en Algérie de 1954 à 1962
"Notre guerre de libération nationale a été menée par des hommes et des femmes que l'élan libérateur portait le plus souvent à un haut niveau d'élévation morale, mais elle comporte des zones d'ombre à l'instar de tous les processus de transformation violente et rapide des sociétés humaines", a-t-il estimé, dans ce message diffusé par l'Agence algérienne APS.

en lire plus

Abdelaziz Bouteflika l'a affirmé devant les walis : «La corruption ruine la confiance des Algériens»

En déclarant que l'Algérie possède un très ambitieux programme de développement économique qu'il faudra mettre en oeuvre en un «très court temps», le président Bouteflika, qui intervenait hier au palais des Nations devant les walis et cadres de la nation, a souligné la nécessité de contrôler la destination des «énormes» enveloppes financières consenties dans ce cadre.

en lire plus | Le blogue de

La culture palestinienne sur la scène algérienne

Films et lectures théâtrales au programme de Marhaba Falastine

Alger et Blida sont parmi les villes des cinq continents qui célèbrent la culture palestinienne jusqu'au 26 mai

en lire plus

Mme. Toumi: le déficit en bibliothèques représente "un danger" pour le développement du pays

Alger - Le déficit en bibliothèques en Algérie représente "un danger" pour son développement culturel et scientifique, a affirmé, vendredi à Alger, la ministre de la Culture, Khalida Toumi. "Nous avons un grand déficit en matière de bibliothèques et qui représente un véritable danger pour le développement culturel et scientifique du pays", a déploré, Mme Toumi, à l'issue de l'inauguration de deux bibliothèques dans les communes de Hammamet et de Ain Benian (w. d'Alger), à l'occasion de la Journée nationale de l'étudiant.

en lire plus | Le blogue de la redaction

Syndiquer le contenu
 
 
   www.arabesques-editions.com Web enhanced by Google