Festival de la poésie et de la prose scolaires à Bouira

Une trentaine de wilayas participent à la 6ème édition de la rencontre.

Le secteur de la culture se ranime dans la wilaya de Bouira et plusieurs manifestations et spectacles pluridisciplinaires sont organisés, au niveau du chef- lieu de wilaya, dans le cadre des activités d'Alger, capitale arabe de la culture 2007. Ainsi, à l'occasion des vacances scolaires, Bouira organise la 6ème édition du Festival national de la poésie et de la prose scolaires qui s'ouvre aujourd'hui au niveau du lycée Seddik Benyahia. Après cinq éditions, ce festival a su capitaliser un succès grandissant indiquent les responsables de l'académie de Bouira.

par Nacer Haniche
Copyright © 2007 La Tribune

En effet, pour cette sixième édition, nous avons appris que près d'une trentaine de wilayas ont déjà confirmé leur participation et près de 20 délégations ont déjà envoyé les textes avec lesquels leurs représentants vont concourir pour remporter le premier prix du festival. Parmi les participants, il y a près de 210 élèves de lycée et de CEM accompagnés par quelque 70 encadreurs pour prendre part à cette manifestation grâce à laquelle les organisateurs veulent faire de Bouira «la capitale de la poésie et de la prose scolaires».

Selon nos sources une enveloppe financière conséquente a été dégagée par le ministère, la wilaya et l'APW de Bouira pour la réussite de cette manifestation. Nous avons cependant constaté que des sponsors locaux, contactés pour contribuer et participer à l'organisation du festival, hésitent encore à apporter leur soutien à un rendez-vous d'envergure nationale. Au cours de cette compétition littéraire qui sera supervisée par un jury composé de professeurs de littérature et de poètes, les élèves vont présenter leurs meilleurs travaux en poésie et en prose dans les langues arabe et amazighe. Comme les éditions précédentes, durant les trois jours, des activités artistiques sont programmées en marge du concours.

Il est ainsi prévu le montage d'une exposition de peinture, d'arts plastiques et autres travaux manuels réalisés par des élèves à laquelle s'ajoutera un riche programme d'activités pour commémorer le 19 mars. Pour les soirées, spectacles et animations sont au programme et la préparation de ces soirées est encore en répétition. Nous avons constaté que pour la réussite de la manifestation, les organisateurs n'ont pas lésiné sur les moyens : matériel de sonorisation, instruments de musique, animateurs culturels et technicien en audiovisuel sont prêts à entrer en scène. D'autre part, les responsables ont annoncé l'édition d'une revue spéciale concernant les précédentes manifestations et qui sera distribuée aux participants.