Colloque une « littérature-monde en français », Enjeux et perspectives du 23 au 25 février 2009, Alger

Au mois de mars 2007, une quarantaine d'écrivains français et "francophones" se réunissaient pour affirmer, dans un volume publié aux éditions Gallimard, non pas l'émergence (car les romans et les productions littéraires de ce qu'il était convenu d'appeler l'ancienne périphérie sont reconnus comme tels depuis cinquante ans), mais la vitalité, la pérennité et la puissance des littératures issues des pays anciennement colonisés et dont certains écrivains ont adopté le français comme langue d'écriture.


lire la suite

Appel à communications: La théorie postcoloniale et la littérature algérienne

Au cours de ces dernières décennies, les débats culturels et littéraires se sont focalisés sur la notion pluridisciplinaire de la littérature postcoloniale. Ce qui a donné lieu à l’émergence de diverses approches et points de vues analytiques en tentant de cerner les différentes thématiques y afférentes, selon l’orientation et la lecture de chaque chercheur.


lire la suite

Festival documentaire sur l'histoire coloniale, du 3 au 11 février 2007

« Les années algériennes » de Benjamin Stora, Philippe Alfonsi, Bernard Favre, Patrick Pesnot.
Les années algériennes est une série documentaire de 4h diffusée sur Antenne 2 en septembre-octobre 1991. Elle a été réalisée par Bernard Favre, produite par Philippe Alfonsi et conçue par Benjamin Stora.


lire la suite

La fiction fantastique: une littérature de la crise ou la crise de la littérature

Les paradoxes de fond du Siècle des Lumières
S´il est vrai qu´au XVIIIe siècle prédominent les idées des philosophes des Lumières axées sur la raison, le progrès et le bonheur, en opposition aux ténèbres du fanatisme et de l´archaïsme dans la politique et dans les sciences, il est également vrai que cet ensemble d´idéaux est loin d´être cohérent et homogène.


lire la suite

Dialectique du regard dans la nouvelle lybienne, par Emmanuelle de Contet

Parler de la nouvelle brève lybienne c'est s'ouvrir à une facette riche et diversifiée de la littérature arabe mais souvent aussi à un certain esprit des techniques occidentales de l’écriture. On peut très bien y rencontrer des cas où linéarité et explicitation délivre tous les détails d’une narration classique comme y croiser un travail remarquable de l’ellipse et de la brièveté suggestive dont la concentration peut aller jusqu’à une seule ligne sollicitant ainsi un lecteur actif.


lire la suite


Newsletters

s'enregistrer aux lettres d'informations

Syndication

Syndiquer le contenu