Biographies

Leila Sebbar

Leila Sebbar

Leïla Sebbar est née à Aflou, en Algérie, d’un père algérien et d’une mère française, tous deux instituteurs. C'est à Aix-en-Provence puis à Paris, où elle vit aujourd'hui, qu'elle poursuit des études supérieures de lettres. Elle centre son travail de recherche sur les représentations du " bon nègre " dans la littérature coloniale du XVIIIè siècle et sur l'éducation des filles au XIXè siècle.

lire la suite

Kateb Yacine

Kateb Yacine

Kateb Yacine est né le 6 août mais plus vraisemblablement le 2 août 1929 à Constantine mais se trouve inscrit à Condé Smendou, aujourd'hui Zirout Youcef. Il est issu d'une famille maraboutique berbère chaoui lettrée de l'Est algérien (Nadhor), appelée Kheltiya (ou Keblout), qui a été arabisée puis éparpillée sous la période coloniale. Son grand-père maternel est bach adel, juge suppléant du cadi, à Condé Smendou (Zirout Youcef), son père avocat, et la famille le suit dans ses successives mutations. Le jeune Kateb (nom qui signifie « écrivain ») entre en 1937 à l'école coranique de Sedrata, en 1938 à l'école française à Lafayette (Bougaa en basse Kabylie, actuelle wilaya de Sétif) où sa famille s'est installée, puis en 1941, comme interne, au collège colonial de Sétif.

lire la suite

Rachid Boudjedra

Rachid Boudjedra

Né en 1941 à Aïn Beïda, Rachid Boudjedra passe sa jeunesse à Ain Beida. Issu d'une famille bourgeoise, il commence ses études à Constantine et les poursuit à Tunis.

lire la suite

Mohamed Dib

Mohamed Dib

Mohammed Dib (21 juillet 1920 - 2 mai 2003) est un écrivain algérien de langue française, auteur de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, de contes pour enfants, et de poésie.

lire la suite

Assia Djebar

Assia Djebar

Assia Djebar, de son vrai nom Fatima-Zohra Imalayen, née à Cherchell (Algérie) le 30 juin 1936, est une écrivaine algérienne d'origine berbère et d'expression française.

En 1955, elle entre à l'École normale supérieure de jeunes filles de Sèvres. Entre 1959 et 1965, elle est professeur d'histoire moderne et contemporaine du Maghreb à la Faculté des lettres de Rabat, puis à l'université d'Alger. En 1980, elle s'installe à Paris. Elle épouse Walid Gam (pseudonyme d'Ould-Rouis Ahhmed), avec lequel elle a écrit la pièce Rouge l'aube, puis se remarie avec Malek Alloula, également écrivain.

lire la suite

Syndiquer le contenu

Newsletters

s'enregistrer aux lettres d'informations

Syndication

Syndiquer le contenu