Assia Djebar

Assia Djebar

Assia Djebar, de son vrai nom Fatima-Zohra Imalayen, née à Cherchell (Algérie) le 30 juin 1936, est une écrivaine algérienne d'origine berbère et d'expression française.

En 1955, elle entre à l'École normale supérieure de jeunes filles de Sèvres. Entre 1959 et 1965, elle est professeur d'histoire moderne et contemporaine du Maghreb à la Faculté des lettres de Rabat, puis à l'université d'Alger. En 1980, elle s'installe à Paris. Elle épouse Walid Gam (pseudonyme d'Ould-Rouis Ahhmed), avec lequel elle a écrit la pièce Rouge l'aube, puis se remarie avec Malek Alloula, également écrivain.

De 1995 à 2001, elle est directrice du Centre d'études françaises et francophones de Louisiane aux États-Unis. En 1999, elle est élue membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.

Depuis 2001, elle enseigne au département d'études françaises de l'University de New York. Le 16 juin 2005, elle est élue au fauteuil 5 de l'Académie française, succédant à Georges Vedel, et y est reçue le 22 juin 2006.

Assia Djebar est traduite en 21 langues dont l'allemand. Elle est le sujet de quelques essais, dont ceux de Mireille Calle-Gruber, de Martina Kopf et de Béatrice Schuchardt.

Honneurs


1979 - Prix de la Critique internationale à la Biennale de Venise, pour La Nouba des Femmes du Mont Chenoua (long métrage).
1997 - Prix Marguerite Yourcenar (Boston).
1999 - Prix de la revue Études françaises
2000 - Prix de la paix des libraires et éditeurs allemands.
2005 - Doctorat honoris causa de l'université d'Osnabrück.

Œuvres principales


- La Soif, roman (1957)
- Les Impatients, roman (1958)
- Les Enfants du Nouveau Monde roman (1962)
- Les Alouettes naïves, roman (1967)
- Poème pour une algérie heureuse, poésie (1969)
- Rouge l'aube, théâtre
- Femmes d'Alger dans leur appartement, nouvelles (1980)
- L'Amour, la fantasia, roman (1985)
- Ombre sultane, roman (1957)
- Loin de Médine (1991)
- Vaste est la prison (1995)
- Le Blanc de l'Algérie (1996)
- La Femme sans sépulture (2002)
- La Disparition de la langue française (2003)

Filmographie


- La Nouba des femmes du Mont Chenoua (1978)
- La Zerda ou les chants de l'oubli (1982)

Site officiel d'Assia Djebbar


http://www.assiadjebar.net/


Newsletters

s'enregistrer aux lettres d'informations

Syndication

Syndiquer le contenu