Vie Littéraire

De l’africanité de Salvador da Bahia, par Abderrahman Beggar

Quand j’y pense, je me rends compte du rôle décisif de quelques lectures dans mes décisions, surtout quand il est question de grands départs. Ainsi, Taha Hussein et Balzac ont guidé mes pas vers Paris, nanti d’un billet de bus, 2000 dh (à peu près 200 euros), quelques petits gâteaux et une mer de rêves, le Chilam Balam de Chumayel, livre de mythologies mayas, m’a jeté sur les chemins de l’Amérique latine, les écrits de mon amie Marie-Odile Marion Singer m’ont conduit droit chez les Amérindiens Cho’ls du Chiapas (Mexique) pour un séjour qui bouleversa ma vie. Sans Hemingway, je n’aurais pas connu les Masaï du Kenya… Et c’est Jorge Amado qui a ouvert mes yeux sur la belle Salvador da Bahia.

lire la suite

Tim Gautreaux : écrivain du multiculturalisme ou du clan?

Le dialogue des langues est-il un dialogue des cultures? Les Cajuns, selon Gautreaux, ne sont donc pas susceptibles d''''être « intégrés » à la société américaine au sens où la France a parfois entendu ramener les individus, quelle que soit leur origine, à l''''identité générique de l''''humanité supposée par les Lumières. Le romancier louisianais donne bien plutôt une représentation des Cajuns qui correspond aux conceptions que portent depuis plus de deux décennies des penseurs communautariens aussi important que Charles Taylor ou Michael Sandel. Selon ces auteurs, pour aller très vite, la conception de l''''individu ne peut être fondée sur le sujet – ce qui était la conception des Lumière – mais sur les relations intersubjectives qui naissent dans la communauté qui est la sienne, là où la fraternité resserre les liens entre des membres autour d''''une notion du bien qui leur est propre.

lire la suite

L´interculturalité à l´épreuve de l´Internet : le cas de la francophonie

"L´exclusive fatalité ou encore l´unique tare qui puissent affliger un groupe humain et l´empêcher de réaliser pleinement sa nature, c´est d´être seul.". Ces propos de Claude Lévi-Strauss servent de fil conducteur pour aborder la question qui nous préoccupe, celle de l´interculturalité. Les propos de Lévi-Strauss sont un véritable plaidoyer qui condamne l´homme à vivre en société, à entretenir des relations avec ses semblables et à éviter le repli sur lui-même. Ce sont les meilleurs ingrédients pour donner sens à sa vie.

Les peuples ont toujours échangé des expériences culturelles, des idées, des valeurs,…par le commerce, le tourisme, les voyages et les migrations. Aujourd´hui, grâce au progrès technologique, ces peuplent bénéficient d´un autre moyen plus puissant et plus efficace pour communiquer et dialoguer entre eux. Il s´agit des nouvelles technologies de l´information et de la communication, en particulier Internet. Ce nouveau support électronique a bouleversé tous les secteurs de la vie humaine, dont les rapports sociaux et les interactions sociales. Le réseau planétaire apparaît de plus en plus comme un espace dynamique d´interactivité où les frontières spatiotemporelles sont abolies, et où de nouvelles conditions pour le dialogue des cultures se créent.


lire la suite

Littérature de gare : le choc des civilisations

La littérature de gare est considérée comme un genre des plus mineurs. Elle n’a pas droit de cité dans les pages littéraires des journaux, et il est entendu que le contenu des livres rangés dans cette catégorie ne vaut pas mieux que leurs couvertures tapageuses. Ecrits au kilomètre, à destination d’un public supposé peu exigeant, ces livres ne sont pas censés tomber sous les yeux du «grand public cultivé» sinon de manière aussi accidentelle qu’éphémère. Certes, on a conscience qu’il faudrait être plus nuancé, que les lecteurs des San Antonio, par exemple, se recrutaient dans toutes les couches sociales, mais, dans l’ensemble, cette sous-littérature n’a droit qu’au mépris affiché de l’intelligentsia.

lire la suite

ALGERIE, CAPITALE DE LA CULTURE ARABE

Selon Lamine Bechichi, le commissaire général, de la manifestation, «Algérie, capitale de la culture arabe» sera une vitrine de la culture algérienne
Les activités culturelles qui incluront tous les arts s'ouvriront le 31 décembre 2006 par une grande cérémonie et s'étaleront tout au long de l'année 2007


lire la suite

Syndiquer le contenu

Newsletters

s'enregistrer aux lettres d'informations

Syndication

Syndiquer le contenu