La France lance l'opération "Un bateau pour le Liban"

PARIS (AP) -- La situation humanitaire au Liban "est de plus inquiétante, voire désastreuse", a souligné jeudi le ministre français des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy, qui a annoncé l'envoi par la France, le 11 août prochain, d'un bateau chargé d'aide humanitaire à destination de Beyrouth.
"Nous avons passé le cap du million de déplacés, et parmi ces déplacés, la moitié sont des enfants", tandis qu'on déplore plus de 800 morts et 3.000 blessés, a expliqué le ministre au cours d'une conférence de presse.
"Dans le sud du pays, il n'y a plus que les personnes âgées qui sont restées chez elles. Dans la plaine de la Bekaa, depuis les opérations militaires d'hier, un quart de la population est partie. Les produits alimentaires sont de plus en plus chers à Beyrouth. Les médicaments pédiatriques commencent à connaître une pénurie", a-t-il ajouté.
Face à cette situation, le Quai d'Orsay a décidé de mettre en place l'opération "Un bateau pour le Liban", en association avec le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), le haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés, le Comité international de la Croix-Rouge et le Programme alimentaire mondial de l'ONU, a-t-il déclaré.
Ce bateau partira le 11 août de Marseille à destination de Beyrouth, chargé de vivres et de biens de première nécessité (médicaments, couvertures, matelas, équipements d'assainissement de l'eau, citernes d'eau, produits d'hygiène).

AP