La Turquie condamne le bombardement israélien de Cana au Liban sud

ANKARA, 31 juillet (XINHUA) -- Le ministère turc des Affaires étrangères a vivement condamné lundi le bombardement israélien du village de Cana, au Liban sud, dimanche, qui a tué au moins 54 civils, des enfants pour la plupart.
Le ministère a exprimé sa tristesse sur les civils morts dans le raid contre Cana et a condamné l'attaque en avertissant que le Liban était au seuil d'une crise humanitaire.
Depuis le début de l'offensive israélienne, le 12 juillet, le nombre des morts libanais dans les atttaques israéliennes a dépassé 600, et plus de 750 000 Libanais ont été déplacés, a déclaré le ministère.
Le ministère a demandé à Israël d'arrêter ses attaques contre le Liban, soulignant la nécessité d'un cessez-le-feu immédiat.
La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, a annulé sa visite prévue à Beyrouth dimanche après le raid israélien contre Cana, la plus meurtrière attaque depuis le début du conflit, à la suite de la capture de deux soldats israéliens par les guérilleros libanais du Hezbollah