Poétiques de la métamorphose

Appel à contribution
Date limite : 30 juin 2006

Poétiques de la métamorphose

le 25-27 octobre 2007 à l'Université de Haute-Normandie (Rouen).

Ce colloque portera sur la manière dont le thème littéraire de la métamorphose, en articulant le même et l'autre, l'identité et l'altérité, se fait porteur d'une réflexion paradoxale à la fois d'ordre philosophique – où se formule le statut du sujet et de son rapport au monde –, et d'ordre esthétique ou poétique – où sont interrogées les forces qui à la fois instaurent la forme et la menacent ou la déstabilisent.
Le mythe de la métamorphose, en exprimant ce que Italo Calvino a appelé la „contiguïté universelle“, son unité, sa continuité et sa dynamique, a pour fonction de résorber l'étrangeté du monde et de lui donner un sens en rapportant toute chose à une origine connue. Au XXème siècle en revanche, la métamorphose tend à figurer l'irruption de l'altérité la plus radicale et à faire preuve d'un pouvoir d'altération illimité.
Rapportée à l'oeuvre, la notion de métamorphose témoigne de la même ambiguïté. D'un côté, en identifiant l'oeuvre de l'art à l'oeuvre de la nature, elle l'inscrit dans l'idée du tout organique, de l'unité, de la continuité. D'un autre côté, elle représente bien un danger pour toute esthétique de l'achèvement et de la clôture, dès lors qu'elle déplace l'attention des formes proprement dites aux forces qui leur donnent lieu, des instants à valeur d'éternité aux états transitoires, de l'oeuvre achevée au processus créateur.
Nous nous intéresserons à ces paradoxes inhérents au thème de la métamorphose en voyant comment, dans la littérature et les arts, il induit à la fois une réflexion d'ordre poétique ou philosophique et un processus dynamique d'incessant retravail de la forme, de la figure et du matériau.

Propositions à faire parvenir pour fin juin 2006 à Florence Bancaud (fbancaud@free.fr) ou à Karine Winkelvoss (k.winkelvoss@wanadoo.fr) ou par courrier au
Centre de Recherches sur l'Allemagne et l'Autriche (CR2A),
UFR de Lettres et Sciences Humaines,
rue Lavoisier
76 821 Mont Saint Aignan Cedex (Tél. 02 35 14 61 88 / 71)

Responsable : Florence Bancaud, Karine Winkelvoss

Le blogue de la redaction