Rachid Boudjedra, une poétique de la subversion. (Critique) - L'Harmattan, Paris

Dans cet ouvrage, le premier du genre totalement consacré à l'oeuvre de Rachid Boudjedra, un des plus grands écrivains contemporains, Hafid Gafaïti a réuni les travaux d'universitaires d'Afrique, d'Europe et des Etats-Unis. Cet ensemble impressionnant de textes est constitué de deux volumes qui se complètent remarquablement tout en étant conçus de manière à pouvoir être lus indépendamment l'un de l'autre. Le premier, sous-titré Autobiographie et Histoire, rassemble des articles centrés sur le rapport entre l'écriture autobiographique, le texte en tant que production culturelle et les relations décisives que la littérature entretient avec l'Histoire.

Le deuxième volume, sous-titré Lectures Critiques, réunit des monographies proposant des approches différentes de presque chacun des romans de l'écrivain. Leurs auteurs explorent les aspects les plus importants de l'oeuvre de Boudjedra tels que l'enfance, la mémoire, la sexualité, la politique, les femmes, la psychanalyse, la mystique, la révolution, l'Histoire, le pouvoir, l'écriture, le fantasme central et la mort.

Précédée d'une importante introduction à chaque volume, cette somme exceptionnelle est un véritable bilan des 30 ans d'écriture de "l'enfant terrible de la littérature maghrébine", l'écrivain algérien le plus traduit dans le monde qui n'a pas cessé de nous interpeller depuis La Répudiation, censuré en Algérie lors de sa parution en 1969 à FIS de la Haine, le premier livre à y être officiellement interdit et depuis Le Démantèlement à La Vie à l'endroit et Lettres algériennes, ses derniers textes, qui sont une émouvante et extraordinaire mise à nu de la tragédie algérienne. Tant par la rigueur que par la diversité des travaux et des approches qu'il rassemble, des questions qu'il soulève et des perspectives qu'il ouvre, cet ouvrage est une référence incontournable pour quiconque, lecteur, critique ou universitaire, s'intéresse à l'oeuvre de Boudjedra mais aussi à la littérature maghrébine et francophone en général.

Faisant suite au volume précédent sous titré "autobiographie et histoire", le deuxième volume sous-titré "lectures critiques" réunit des analyses de presque chacun des romans de l'écrivain, ainsi que des articles de deux traducteurs de plusieurs de ses oeuvres. Leurs auteurs explorent les aspects les aspects les plus importants et débattent des sujets les plus marquants de la production de Boudjedra. Une somme exceptionnelle qui constitue un véritable bilan d'écriture de "l'enfant terrible de la littérature maghrébine".