Histoire

Amar Belkhodja, Colonialisme, les crimes impunis

L’historien et ancien journaliste algérien, Amar Belkhodja, vient d’éditer un nouveau produit où un des pans les plus importants de l’histoire d’Algérie est remarquablement relaté, et ce, à travers des faits historiques implacables basés sur des témoignages et un travail de recherche, on ne peut plus, minutieux. Aussi, le crime est-il passé en revue d’un endroit à l’autre d’un pays ayant, plus d’un siècle durant, subi les affres d’un colonialisme farouche et dévastateur.

en lire plus | par la redaction

Syndiquer le contenu

    Antoine d'Abbundo - J'ai vécu la guerre d'Algérie : 1954-1962, Récits - Éditions Bayard, Paris

    Un appelé, un moudjahid, un harki, une " pied-noir ". Quatre expériences d'une même réalité : la guerre d'Algérie. Rémi Serres quitte sa ferme familiale de l'Aveyron pour effectuer son service militaire en Algérie. Il sera confronté à la misère, la souffrance et la mort. Mohammed Ouahabi rejoint les rangs du FLN et combat pour l'indépendance de son pays.

    Dahkal Tayeb: L'histoire du Hoggar à travers les siècles, Histoire-Photos - Casbah Éditions

    Un nouveau livre, L'histoire du Hoggar à travers les siècles, écrit par l'universitaire Dahkal Tayeb, vient de paraître. Cet ouvrage constitue une contribution à l'enrichissement de l'histoire de la région du Hoggar qui ne dispose pas de beaucoup de "références" sur son histoire et son passé millénaires.

    Publication de l'Histoire de l'Islam en France de Mohamed Arkoun

    La publication de l'ouvrage exceptionnel du philosophe algérien Mohamed Arkoun, intitulé Histoire de l'Islam en France, a suscité l'intérêt des critiques littéraires parisiens qui ne tarissent pas de remarques et de débats autour de cet ouvrage encyclopédique hors du commun. Ainsi, selon l'APS, le gotha de la critique des bords de la Seine s'accorde à souligner que l'ouvrage est «la boîte à outils que l'on n'osait plus espérer pour rectifier les images, les mythes et les stéréotypes qui ont voulu fausser la grandeur de la civilisation musulmane».

    Le crime de Napoléon

    Plus d'un million de personnes vouées à la mort selon des critères 'raciaux', un génocide perpétré en utilisant les gaz, des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants dévorés vivants par des chiens, deux cent cinquante mille citoyens enchaînés et mis en esclavage, un plan de déportation meurtrier incluant d'anciens parlementaires, des escadrons de la mort pour traquer les résistants et les brûler sur place, des camps de triages et de concentration, des 'lois raciales'.

    De l'Orient à l'Occident et retour

    La question - certains diraient le problème - de l'altérité est au centre de nombreux débats contemporains que les événements du 11 septembre 2001 à New York et du 11 mars 2004 à Madrid n'ont fait qu'aviver.

    Tunis sous les Mouradites - La ville et ses habitants au XVIIe siècle d'André Raymond

    Cervantès soldat à Tunis, captif à Alger avec la relation du siège de La Goulette par les Espagnols en 1573 de Mika Ben Miled, Bizerte-Identité et mémoire, écrit par Noureddine Dougui, Hédi Bouaïta, Abdelouahed Braham et Mourad Ben Jelloul, Tunis sous les Mouradites-La ville et ses habitants au XVIIe siècle d'André Raymond, agrégé d'histoire, par ailleurs universitaire, docteur d'Etat et auteur de livres et études sur les grandes villes arabes à l'époque ottomane, nous sont parvenus presque simultanément.

Mosaïque romano-africaine: Lecture de l’Histoire

Essayer de retrouver et de montrer ne serait-ce que des pans épars de ce que fut l’Algérie antique, voilà ce à quoi Mlle Sabah Ferdi, conservatrice du musée de Tipaza, gardienne et protectrice acharnée du patrimoine historique de la région auquel elle voue désormais sa vie.

 

Le livre dont il est question ici a été mis sur les étals des librairies au mois d’avril sous le titre : Mosaïque romano-africaines, culture et nature à Cherchell*. Cet ouvrage, une belle réussite éditoriale des éditions du Tell est « (...) avant tout un album d’images de mosaïques présentées, décrites, commentées et replacées dans leur contexte », dit Mlle Ferdi, elle-même, dans son introduction.

 

en lire plus | par la redaction