39e Festival national du théâtre amateur à Mostaganem : huit troupes de théâtre en lice

La 39e édition du Festival national du théâtre amateur se tiendra du 12 au 16 juillet à Mostaganem. «Cette édition sera consacrée à l'histoire du Festival national du théâtre amateur de Mostaganem.

Elle rendra hommage aux différents et illustres artistes ayant largement et admirablement contribué aux précédentes éditions de 1965 à 2005», ont annoncé les représentants du commissariat organisationnel de ce festival. Cette édition, soutenue par la wilaya de Mostaganem ainsi que par le ministère de la Culture, sera inaugurée par une représentation théâtrale El Medah, qui rend hommage à ce «nomade, poète, conservateur et diffuseur de patrimoine. Cette pièce ressuscite la personnalité du medah qui a traversé le temps à travers des histoires orales construites sur des bases poétiques.

C'est un patrimoine hérité de nos aïeux que le théâtre algérien, représenté entre autres par Abd Rahman Kaki, a exploité et mis en valeur», expliquent les organisateurs. Après avoir reçu la candidature de 102 troupes indépendantes au niveau du territoire national, le comité de sélection s'est rendu dans différentes wilayas pour procéder au choix des représentations théâtrales. A l'issue de cette visite, 82 pièces de théâtre ont été choisies à Koléa, Tizi Ouzou, Béjaïa, Sétif, Batna, M'Sila et Mascara entre autres.

En définitive, quinze troupes de théâtre en provenance de douze wilayas dont Oran, Adrar, Blida et Chlef notamment, participeront à cette manifestation dont huit troupes sont en lice tandis que sept sont hors compétition. Une pièce de théâtre, la Main dans le chapeau, destinée aux sourds-muets, figure aussi sur le programme, signée par Nadia Boualem, universitaire de Tizi Ouzou.

Outre les pièces de théâtre, le festival propose des ateliers de formation sur le jeu théâtral, la mise en scène et l'écriture théâtrale. Les deux journalistes Kamel Ben Dimrad et Ahmad Cheniki animeront un atelier sur la critique journalistique tandis que le professeur de théâtre, Nawel Tamer, donnera une formation sur la critique dans le théâtre. Des conférences sont également programmées lors de cette édition, sur notamment la critique, l'écriture dramatique, la comédie, la scénographie, la musique visuelle et la formation théâtrale. Les organisateurs ont l'intention, enfin, de réaliser un film sur le festival qui sera utilisé «comme une pièce d'archives en recueillant les témoignages des artistes qui ont participé à cette manifestation».

La Tribune (Algiers)
3 Juillet 2006

par Farida Belkhiri

Le blogue de la rédaction