Appel à communications: La théorie postcoloniale et la littérature algérienne

in Appels à Contribution

Date limite : 31 mars 2009

Au cours de ces dernières décennies, les débats culturels et littéraires se sont focalisés sur la notion pluridisciplinaire de la littérature postcoloniale. Ce qui a donné lieu à l’émergence de diverses approches et points de vues analytiques en tentant de cerner les différentes thématiques y afférentes, selon l’orientation et la lecture de chaque chercheur.

Cependant et eu égard au foisonnement des articles traitant de cette question, voire de cette problématique, à savoir les articles littéraires et universitaires, nous estimons qu’il est temps de se pencher sur cette problématique en vue de la redéfinir et de l’aborder vigoureusement sous un nouvel éclairage à partir de divers corpus se rapportant à la littérature algérienne. Sans prétendre à l’exhaustivité, nous nous situons dans le projet d’aborder le texte littéraire algérien, de le lire par rapport à l’aboutissement de la théorie postcoloniale. Nous tenterons aussi, lors de ce colloque, d’examiner la teneur, ainsi que la crédibilité de la thèse qui voit en la littérature du « colonisé » le prolongement de la vision du colonisateur. Cette thèse que d’aucuns soutiennent « met sur tapis » la notion du centre et de la périphérie.

Pour ce faire, nous partons d’un questionnement qui est loin de cerner cette problématique postcoloniale, mais, tout au moins, qui tente de susciter des interrogations par le fait de solliciter divers points de vue et éclaircissements des intervenants.

Prise dans une acception actuelle, quel(s) sens pourrait (aient) acquérir la théorie postcoloniale ?
Quels apports théoriques et pratiques peut-elle apporter de plus à la critique universitaire en général, et algérienne en particulier ?
Comment peut-on appliquer cette approche postcoloniale à la critique de la littérature algérienne dans ses divers genres : roman, théâtre, poésie ?

Toutefois ces questions loin d’être résolues, nous invitent à y réfléchir et méritent d’être élucidées. Pour cela, il est impératif de s’appuyer sur l’apport théorique qui prend en charge cette notion de la littérature postcoloniale, tout en orientant la réflexion autour des axes d’analyse et d’investigation suivants :
L’apport théorique de Edward Said
La pensée fanonienne.
La théorie postcoloniale et la littérature algérienne.

Date limite : 31 mars 2009