Revue Littéraire et Culturelle Internationale

Rubrique

Essais

Le style de l’écrivain racé est là “Un généreux confluent” par Bouziane Benachour

dans Essais

Le style de l’écrivain racé est là, confirmé une nouvelle fois. L’anticonformiste aussi. Comme à son accoutumée, Rachid Boudjedra ne prend pas de gants pour dire ses mots avec panache, rigueur stylistique et provocation langagière. Le mythique hôtel Saint Georges, dont la blancheur rayonne sur les hauteurs d’Alger, lui sert de prétexte et de clé à l’écriture de son histoire.

Lire Plus

La fiction fantastique: une littérature de la crise ou la crise de la littérature

dans Essais

Les paradoxes de fond du Siècle des Lumières
S´il est vrai qu´au XVIIIe siècle prédominent les idées des philosophes des Lumières axées sur la raison, le progrès et le bonheur, en opposition aux ténèbres du fanatisme et de l´archaïsme dans la politique et dans les sciences, il est également vrai que cet ensemble d´idéaux est loin d´être cohérent et homogène.

Lire Plus

Dialectique du regard dans la nouvelle lybienne

dans Essais

Parler de la nouvelle brève lybienne c’est s’ouvrir à une facette riche et diversifiée de la littérature arabe mais souvent aussi à un certain esprit des techniques occidentales de l’écriture. On peut très bien y rencontrer des cas où linéarité et explicitation délivre tous les détails d’une narration classique comme y croiser un travail remarquable…

Lire Plus

La poésie comme catachrèse de l’identité, par monsif ouadai saleh

dans Essais

Ce qui, dans la poésie, s’annonce comme nouveau ne pétrifie pas l’existence, ne devient pas un principe de sédentarisme amenant la conscience à un état statique de la référence, de l’analogie, de la correspondance analogique, de la mimésis et de l’idéaltypie. Dans le nouveau poétique la vie transcende les racines. L’initial est dépassé par le nouveau qui est conscience éternelle du sublime.

Lire Plus

Le grand peuple du poème de Philippe Tancelin

dans Essais/Poésie

Parmi les poètes contemporains qui n’appartiennent pas aux civilisations de la honte, Philippe Tancelin, poète, philosophe, professeur d’esthétique, metteur en scène, est l’un des grands célébrants engagés de la génération 1968, des peuples en lutte qui résistent pour leur liberté.

Lire Plus

La symbolique des odeurs dans le recueil « Verglas » de l’écrivain Suisse Peter Stamm

dans Essais/Poésie

Peter Stamm appartient à une nouvelle génération d’écrivains de Suisse alémanique. Son œuvre littéraire se compose pour l’instant de quatre publications en allemand qui ont toutes été traduites en français. Il s’agit de deux romans « Agnès » (1998) et « Paysages aléatoires » (2001) et de deux recueils de nouvelles intitulés « Verglas » (1999) et « D’étranges jardins » (2004).

Lire Plus

L’anonymographie et l’oralisation : autour du secret sur l’identité de l’auteur

dans Essais

Dans le texte d’une conférence donnée à Rabat en 1966 et récemment publié, Joseph Gabel définit anonymographie par le fait de détruire la dialectique sujet-objet en escamotant le sujet (alors que le mensonge la détruit en mystifiant l’objet) . Nous donnerons une extension de sens à ce terme en l’appliquant aux procédés de distanciation entre le texte (considéré comme objet) et l’auteur (le sujet). Nous nous intéresserons aux textes anonymographiques, c’est-à-dire ceux présentant cette distanciation, et aux motivations qui sous-tendent cette pratique.

Lire Plus

Jacques Chessex et les deux flammes, par Florian Préclaire

dans Essais

Il importera ici pour nous de relever quelques symboliques associées au feu dans l’œuvre de Jacques Chessex, et de les mettre en perspective avec les travaux de Gaston Bachelard. Dès lors et d’emblée, nous tenons à reprendre cette assertion du philosophe :
« Parmi tous les phénomènes il est le seul qui puisse recevoir aussi nettement les deux valorisations contraires : le bien et le mal. Il brille au Paradis. Il brûle à l’Enfer. Il est douceur et torture. Il est cuisine et apocalypse. »[1]

Lire Plus

Allez Haut